Hautecour

4 Juin. 2020

Découverte, Nature

Hautecour,
5 hameaux entre ruralité et authenticité

Que diriez-vous d’une escapade romantique ou familiale en Tarentaise ? Si vous souhaitez vous ressourcer au grand air après le confinement, Hautecour est la destination toute indiquée ! Tout près de Moûtiers, à moins de 100 km de Chambéry (50min), Annecy (1h15) et Grenoble (1h), (2h de Chambéry, Annecy et Grenoble), découvrez cette pépite de notre territoire ! Plan d’eau, sentier artistique, patrimoine ancien... il y a tant à découvrir ! 

Hautecour

Variez les plaisirs et visitez Hautecour depuis Moûtiers :

Vélo à Assistance Électrique (Location VTTAE : Mout’n Bike à Moûtiers) : 35 min.
A pied : 1h30
En voiture : 20 min.

Un peu plus de 300 habitants peuplent les 5 hameaux de Hautecour. Étagés de 900 à 1300 mètres d’altitude,  La Basse, Grégny, Le Breuil, Le Villard et le Pradier vous dévoilent au travers d’un patrimoine bien conservé des lieux de vie et les traditions d’un passé pas si lointain.

Prévoyez la journée pour ne rien manquer !

              Chambre hôtel Auberge de Savoie

Hébergement : www.coeurdetarentaise-tourisme.com

 

 

 

 

Pause déjeuner Jambon du pays

Les commerçants s’adaptent aux mesures COVID-19 et vous proposent une pause gourmande au bord de l’eau avec un pique-nique

de gastronomie locale confectionné dans nos restaurants avec service à emporter ou traiteur.

 

1/ Le Breuil, notre pépite bucolique

 

Chef-lieu de la commune, le village est assis sur un replat. Une vraie parenthèse détente pour tous les amoureux de la nature !

Sentier Hautecour

 

                                                            

 

Plan d'eau

 

 

 

 

 

 

  Le plan d’eau de la Trappe

 

Au plan d’eau de la Trappe, la baignade n’est pas autorisée mais de nombreuses activités sont possibles sur place : volley, foot,basket, pétanque, tennis, pêche ….

Ne manquez pas de découvrir le sentier artistique Lez’arts en Adret, c’est une véritable galerie d’art en plein air avec des oeuvres Land’Art surprenantes à découvrir tout au long de la balade.

Sentier Lez’arts en Adret – “Boucle Liberté” (Durée : 2h30)                                                                                                                                                                                     

 

Chapelle Hautecour

La chapelle Sainte Agathe et Sainte Marguerite

C’est sur un promontoire rocheux, que se dresse cette chapelle néogothique (1866), l’emblème du hameau.

L’église possède de magnifiques vitraux et un étonnant plafond étoilé.

On la doit aux offrandes des gens du village et à l’un de ses plus illustres enfants, Monseigneur André Charvaz (1793 – 1870), archevêque de Gênes et précepteur de Victor Emmanuel, futur Roi de Sardaigne, et du Prince Ferdinand, futur Duc de Gênes.

Pour la petite histoire :

La mémoire du pays rapporte que Mgr Charvaz a été transporté à dos d’homme depuis Moûtiers, eu égard à son rang,

les paroissiens auraient considérés irrespectueux ce dernier voyage à dos de mulet.

 

 

L’Eglise Saint Etienne

Eglise Saint EtienneSon clocher roman date du XII ème siècle. L’édifice fut modifié au XVII ème siècle.

Les peintures de l’église ont été réalisées par les frères Artari (1885) originaires de la Valsesia, réputés pour leur art du trompe l’œil.

Plus étonnant on trouve dans cette église, le tombeau de Mgr Charvaz inhumé à l’âge de 77 ans, il est réalisé en marbre de Villette. Le buste en marbre de Carrare, témoigne de l’importance du personnage (le même buste existe dans la cathédrale de Gênes !).

Les nombreux dons et legs de Mgr Charvaz ont permis d’enrichir cette église (calice, ciboire, 2 reliquaires sur le maître autel…).

Pour visiter l’église : 04 79 24 02 62

 

2/ Pradier

Depuis ce village, le plus haut des 5, à 1300 mètres d’altitude, la vue est imprenable sur la vallée et les montagnes alentours. Savez-vous que ce village n’a eu l’électricité qu’en 1989 ?

La chèvrerie de Pradier

Chèvrerie de Hautecour
Une chèvrerie s’est installée à Pradier et en été, les chèvres sont un peu plus haut, à l’alpage de la Faverge.

Béat vous présentera ses chèvres et son travail à la ferme.

Les produits proposés sont certifiés Bio et réalisés par ses soins.

En boutique (fromage de chèvre, tomme, sérac, saucisses de chèvre / porc).

Tél. 06 06 84 78 71

 

La chapelle de Pradier 

Elle est dédiée à Saint Bernard de Menthon et fut sans doute réalisée en 1610.

Saint Bernard était invoqué pour la protection des alpages, des avalanches, des chutes de pierres, des brigands. Il est aussi le patron des alpinistes. C’était l’archidiacre d’Aoste, il fonda vers 962, les hospices des deux Mont-Saint-Bernard.

 

3/ Le Villard

Sur un plateau à 1200 mètres d’altitude, ce village bien ensoleillé abrite des maisons rénovées aux entrées voûtées selon l’architecture typique du village.

Autrefois couvertes d’un toit de lauzes, les habitations de Hautecour étaient serrées les unes contre les autres pour contrer une nature rude et un climat rigoureux mais aussi pour préserver les terres cultivables.

Au hameau du Villard, les habitations ont conservé une architecture locale typique privilégiant la pierre et le bois.

Certaines d’entre elles possèdent encore une entrée ouverte voûtée qui permettait d’accéder à l’habitation, à l’étable et à la grange tout en étant à l’abri. Cette entrée constituait l’une des caractéristiques de l’habitat traditionnel de la commune.

La chapelle du Villard a été construite à la suite d’une épidémie de peste en 1618, elle est donc dédiée à Saint Roch, Saint Sébastien et Saint Fabien. Saint Roch et Saint Sébastien sont les saints protecteurs du village et généralement invoqués contre la peste.

Lors de la réfection de la façade en 2005, le crépi a été réalisée selon la méthode traditionnelle  avec l’utilisation du gypse local cuit artisanalement dans un four en pierres construit spécialement devant la chapelle. Une fois concassé, il deviennt la “gria” donnant cette belle couleur rose qui s’affirme avec le temps.

A gauche de la chapelle, vous observerez une croix de pierre. Croix ancienne

La légende dit qu’elle daterait d’avant l’ère chrétienne et qu’elle aurait pu être utilisée pour le culte de Janus car au dos sont sculptées 2 têtes symbolisant le jour et la nuit et un carré au milieu servant sans doute de boîte à offrandes.

Elle aurait été taillée en forme de croix par la suite.

 

 

4/ La Basse

A 900 m d’altitude, c’est le hameau le plus peuplé.

Passage ancien voûté

Au bas du village se trouve un vestige de l’habitat ancien : ”la boueda”, passage couvert qui permettait à tous les propriétaires mitoyens d’accéder à leurs habitations, granges, caves et écuries tout en étant à l’abri. Fait de terre battue et en partie voûté, il tire son nom d’un mot patois qui signifiait passage.

Découvrez aussi l’emplacement de l’ancien grenier en pierres, construit par des particuliers au centre du village.

Sur un rocher, près de la chapelle et de l’ancienne école, il était

relativement éloigné des habitations pour limiter le risque d’incendies fréquents autrefois.

Doté de 7 caves voûtées, il abritait la récolte de grains et les papiers importants appartenant aux familles.

 

 

La chapelle Sainte Barbe (1648)

La chapelle du village est sous le patronage de Sainte Barbe. Vierge et martyre, elle fut décapitée par son père de sa main en 235. Il aurait ensuite été frappé par la foudre. C’est la patronne des cantonniers, des mineurs et des carriers. Elle protège du feu et des explosions.

A l’intérieur de la chapelle au dessus de l’autel, un ex-voto fut peint suite à l’incendie de 1756 qui consuma le village en 45 minutes. Épargnés du sinistre, Jean et Jeanne Sachet à l’origine de la réalisation de ce tableau se sont voués à Sainte Barbe et à la vierge et offrirent leur vache en remerciement. Ce tableau représente une vache dans un village en feu et au milieu le couple Sachet à genoux implorant le secours divin.

 

5/ GrégnyChapelle Grégny

Situé à 950 m d’altitude, ce hameau aux maisons à l’architecture traditionnelle et aux ruelles étroites bénéficie d’un ensoleillement maximum favorisant les cultures.

Près du bachal (bassin) se dresse une petite chapelle dédiée à Saint Charles Borromée et Saint Guérin.

Le culte de Saint Guérin était important en Tarentaise car il était invoqué pour la protection des bestiaux, c’est le saint patron des troupeaux.

 

 

Hautecour ne manquera pas de vous surprendre, c’est la montagne comme on l’aime et la promesse d’une journée réussie avec de merveilleux souvenirs à emporter avec vous et à partager !

 

Renseignements 

Cœur de Tarentaise Tourisme

T. +33(0)4 79 04 29 05

tourisme@coeurdetarentaise.fr